WikimaniA 2012, à Washington D.C. (partie 3 et fin)

Voilà la dernière partie du compte-rendu sur Wikimania 2012, vous pouvez retrouver les parties précédentes sur ces liens : Partie 1 / Partie 2

Troisième journée – samedi 14 juillet 2012

Session WikiCulture and Comunity IX: Improving Wikipedia V

Ateliers III

How to moderate older people to become active Wikipedians?

Comment former les personnes âgées à être des wikipédiens actifs ? Voilà une question que j’ai bien voulu avoir la réponse ! En effet, dans le cadre d’un projet de wiki local, je devrais assister des personnes de ma région dans cette tâche.

Les personnes âgées sont une vraie mine d’or pour Wikipédia. Elles disposent de temps et de potentiels pour le faire, néanmoins il faudra stimuler ces gens et rechercher à les motiver. Par ailleurs, Wikimédia devrait penser à faciliter davantage les procédés jugées assez complexes {{citation souhaitée}} d’édition qui sembleraient être une cause qui découragent la contribution.

Ateliers IV

QRpedia and you

Dans cet atelier, on a présenté le projet QRpedia, consistant à implanter des QR codes sur des sites des villes qui renvoient ceux qui les scannent à des articles wikipédia correspondants. L’expérience de la ville de Monmouth dans le sud du Royaume-Uni est la première ville Wikipédia au monde a été exposée lors de cette session.

L’initiative est assez intéressante, vu la généralisation des smartphones pouvant lire ces codes et l’ambitieux projet Wikimédia Mobile qui consiste à offrir gratuitement le contenu de Wikipédia avec la participation des opérateur de téléphones mobiles, notamment en Afrique et comme c’est le cas avec Orange Tunisie.

Rencontre francophone

Une fois la photo de groupe à été prise, les francophones et amis de la langue française se sont fixé un rendez-vous au Marvin Center pour
l’ultime meet-up. Chacun de nous a pris la parole pour se présenter brièvement, puis Adrienne m’a accordé cinq minutes (que j’ai dépassées largement) pour parler de Wikipédia et la Tunisie. Usant d’une présentation élaborée par Yamen, j’ai entamé la description du projet Tunisie qui dispose d’un portail de qualité entretenu par un belle équipe dévouée à la promotion des articles. En Tunisie, un noyau de contributeurs actifs s’est formé, la proximité géographique a favorisé des rencontres multiples. Ainsi des présentations pour la promotion de Wikipédia ont eu lieu notamment à Tunis, Kairouan, Monastir etc.

J’ai mis l’accent sur l’indépendance du groupe et l’engagement de ses membres à la concrétisation de leurs projets dont le Wikitour, Wiki for Cities et bien d’autres que je n’ai pas eu le temps de citer (dont le projet deaddrops).
Concernant le Wikitour, l’idée est de se déplacer à l’intérieur du territoire tunisien au moyen d’un bus, amenant à son bord des wikipédiens pour promouvoir l’encyclopédie libre et ses projets frères chez les populations locales. Les établissements d’accueil seraient les Isets, qui sont présents dans chaque gouvernorat tunisien. Une occasion pour promouvoir l’encyclopédie libre et inciter les participants à contribuer.

Un compte-rendu officiel de cette réunion est disponible en ligne pour plus de détails, ainsi qu’une catégorie Commons.

Retour au Bled

Voilà Wikimania 2012 s’est achevée sur cette charmante rencontre des francophones. Il était temps de passer la dernière soirée à Washington DC, le dernier dîner a été entre wikipédiens arabes dans un restaurant italien, avant de regagner l’auberge pour un repos plus que nécessaire. Le lendemain et sur le chemin de l’aéroport, un orage, tout comme à mon arrivée aux États-Unies, était un rendez-vous. Et comme le veut une tradition tunisienne, quand on verse de l’eau au départ d’une personne, tôt ou tard, cette personne reviendrait 🙂

De gauche à droite Habib, Moushirah, Ravan, Moustapha, Oussama, Ramiz et Haithem

Conclusion

Participant à ma première conférence Wikimania, j’étais agréablement surpris par par cette rencontre internationale, autant de de personnes réunies sous le même « chapiteau  »  c’est une opportunité sans égal(ou presque :)).

Les différents échanges des points de vues, des perspectives s’avèrent très fructueux sur le plan personnel et pour la communauté d’une façon générale ! Plus confortant encore c’est de s’apercevoir qu’on n’est pas seul à partager les même principes et convictions. Malgré les multiples procédés de networking et les avantages des réseaux sociaux, un contact de face-à-face dépasse de très loin tous ces outils de coordination.

Pour ce voyage, je ne risque pas d’oublier cette belle aventure que je recommande à toute personne dévouée au partage du savoir et au travail communautaire ! Au fait Wikimania 2013 c’est dans un an et c’est à Hong Kong qu’elle sera organisée !

Sinon quelques chiffres de Wikimania à Washington DC : 87 pays représentés, 270 intervenants, 1400 participants 5424 tasses de café servies dont 21 tasses rien que pour moi !

Advertisements

#Wikipedia Loves #Libraries

Wikipedia Meetup